Que peut-on manger dans un restaurant de Marrakech ?

Vous êtes en route pour Marrakech, mais vous ne savez pas où et quoi manger à votre arrivée, heureusement pour vous, le Palais Soleiman meilleur restaurant de Marrakech vous propose ce qu’il y a de mieux en matière gastronomique dans tout le Maroc.

Ainsi, bien manger à Marrakech devient une équation simple avec le Palais Soleiman qui en plus de vous servir des mets extraordinaires, vous fait découvrir via la magie gastronomique l’histoire et la culture marocaine. Ainsi, l’un des meilleurs moyens pour découvrir les contours et les facettes culturels et historiques d’un pays est d’observer les différentes façons qu’on y mange et y cuisine. __A la découverte de la cuisine et de la gastronomie marocaine__ Subtile, chaude, colorée, parfumée et généreuse, sont là quelques qualificatifs de la cuisine marocaine. Elle est ainsi à l’image du pays. L’une des plus sensuelles au monde, la cuisine marocaine est faite d’un mélange issu de la diversité des modes de vie qui subsistent entre les habitants et les tribus nomades qui se sont installés au Maroc. De cette cuisine on parvient à distinguer l’amer du sucré, le réglisse du salé et le croustillant du moelleux. C’est dire combien elle s’impose par une invitation aux sens (d’abord la vue, en observant le plat, en suite l’odorat en le sentant et en fin le toucher via la dégustation). Cette magie culinaire se résume sur des ingrédients exquis et riches en couleurs. Associant à ces à derniers des textures appropriées, la cuisine marocaine garde cette nature originale et demeure toujours égale à elle même.%%% L’hospitalité marocaine coïncidant avec cette cuisine généreuse, il n’est donc pas étonnant que manger soit une affaire sérieuse de ce côté d’Afrique du Nord et ce plus qu’ailleurs.%%% Aussi complexe que l’histoire de ce pays, la gastronomie marocaine est commémorée à travers le monde entier. Ainsi, le peuple Berbère lui légué l’héritage des mets rustiques et simple (le pain, le lait, les dattes…) qui constituent d’ailleurs l’alimentation de base. Le parfum d’épices et le raffinement d’orient ont été apportés par les Arabes. Cette cuisine tient sa touche originale des pâtisseries à base d’amandes, de pistaches et de miel des Omeyyades de la Syrie. Cependant, la passion des plats sucré et salé lui a été transmise par les Andalous (huile d’olive, amandes, herbes aromatiques, olives et les noisettes).%%% Ainsi, que ce soit dans le restaurant le plus huppé comme le palais Soleiman ou dans les souks, il est fort probable que l’on vous propose d’abord à l’entrée une salade cuite ou crue, une purée de légumes et peut être des feggous ou des briouates. Quant aux plats à proprement dit, il s’agit pour la plupart du temps des plats de poissons ou de viandes. Les plus prisés et les plus connus sont le couscous et le tajine dont les variétés de recettes sont multiples. Les Méchoui, un plat très célèbre, figure le plus souvent au menu lors des grandes cérémonies.%%% http://www.palais-soleiman.com/

Les commentaires sont fermés.